04 nov

Coeurs pour Tous

couers-pour-tous

Hier soir, je me suis rendue au gala annuel de l’association Suisse-Turquie en faveur de Coeurs pour Tous qui intervient dans une dizaine de pays en voie de développement, en particulier dans la prise en charge des enfants souffrant de maladies cardiaques. Un enfant soufrant d’une telle pathologie est un enfant en sursis, un enfant en état de survie, un enfant entre la vie et la mort. Chaque jour, dans le monde, des enfants meurent dans l’attente d’une aide qui pourrait les sauver, dans l’attente de notre aide. Nous voulons offrir la vie à ces enfants. Nous voulons leur donner l’insouciance. Nous voulons leur restituer leur enfance qu’ils ont le plus souvent perdue avec la maladie. Alors soutenons cette belle association qu’est Coeurs pour Tous.

Le site de l’association

01 oct

Une journée dédiée à nos aînés

IR et les aînés

Mardi 1er octobre, c’est la Journée Internationale des personnes âgées. Les différentes activités organisées pour elles, tout au long de cette journée, doivent nous rappeler leur importante contribution à notre société et nous offrent l’opportunité de leur rendre hommage. Pour ma part, ce matin, dès 8h, j’ai été les rencontrer sur la plaine de Plainpalais et à Carouge. Depuis que je dirige le Département de la Solidarité et de l’Emploi, je n’ai cessé de les écouter, de discuter et d’échanger avec elles. Dans la rubrique engagement, découvrez ce que nous avons fait et allons faire pour les personnes âgées. Ne les oublions pas!

17 sept

Promotions Seniors de la ville de Vernier

DSC_0185

Le 14 septembre, j’étais à Vernier pour les « promotions seniors », un moment de convivialité qui m’a permis de prendre le temps de rencontrer et de partager des instants avec ceux qui démarrent une nouvelle vie. Un moment de calme dans le tumulte de la campagne.

Vernier célèbre ce soir un évènement important, ses « promotions seniors », à savoir ce passage important où l’on passe à l’âge de la retraite. Je souhaite avant tout vous dire combien je suis heureuse d’être parmi vous à cette occasion

J’aimerais commencer par féliciter toutes celles et ceux qui abordent cette nouvelle tranche de vie. Féliciter également les personnes qui ont contribué à l’organisation et au succès de cette soirée. Une soirée placé sous le sceau de la convivialité et de l’humour, puisque nous aurons le privilège d’assister au spectacle « les noces de cartons » par la compagnie Bergamote, spectacle qui, j’en suis sûre, nous réserve rires et surprises

C’est aussi l’occasion pour moi d’exprimer mon respect pour nos seniors. De parler de fierté également : la génération active – notre génération -  mais aussi celle de nos enfants, jouit de la société que vous avez imaginée pour eux. Que vous avez façonnée pour eux. Et je crois que c’est aussi le temps de parler de reconnaissance, de dire simplement MERCI

  • La richesse de l’intergénérationnel

J’ai eu l’occasion de suivre mon mari dans ses mission humanitaires en Afrique et je me rappelle de ce beau proverbe africain qui disait : « ton aîné d’un jour a plus d’astuce que toi ». S’il y a un message que j’aimerais vous transmettre ce soir, c’est justement cette richesse de l’intergénérationnel, à savoir cette notion que chaque génération peut et doit apprendre de celle qui la précédée

En effet, nous avons affaire depuis quelques décennies à une société transfigurée : aujourd’hui il est usuel qu’une personne de 70 ans soit encore en pleine forme,  active et motivée et qu’elle puisse nous offrir un certain recul, apport précieux dans un monde où tout est instantané. S’ajoute à cela un dynamisme, une vivacité intellectuelle et souvent un appétit de vivre qui maintiennent les seniors en phase avec notre monde de plus en plus numérisés : ils y apportent la profondeur de leur histoire et un enracinement dans le passé, qui permet de mieux maitriser l’avenir

Qui dit liens entre les générations, dit aussi compréhension de la sphère dans laquelle chacun évolue. A l’ère des nouvelles technologies, mais aussi à celle où le modèle familial change complètement – augmentation des divorces, des naissances hors mariage, des familles recomposées et familles monoparentales -  le risque est accru que ces liens intergénérationnels se distendent, voire se rompent. C’est la raison pour laquelle le temps de la retraite doit être celui de l’ouverture, de la curiosité, du développement des liens sociaux, des projets, des nouveaux apprentissages

  • Le temps de la retraite : une formidable opportunité

Oui, mesdames et messieurs, le temps de la retraite constitue une formidable opportunité ! Les conquêtes de la science et de la médecine font que nous vieillissons mieux et en meilleur santé. Notre société s’est également organisée et nombreux d’entre nous ont pu se préparer au troisième âge, notamment pour faire face aux questions financières et organisationnelles

Le temps de la retraite doit donc être consacré à découvrir, à s’épanouir,  à accomplir enfin les choses dont on a toujours rêvé. A rester actif intellectuellement et physiquement et à mener à bien les projets dont on a toujours rêvé. Un temps où l’on redécouvre la notion de plaisir – le jeu, le sport, la culture, alors que les décennies précédentes ont souvent été consacrées au travail, aux responsabilités ou à l’éducation des enfants, à « faire face » tout simplement.

  • L’engagement de l’Etat en faveur des seniors

Dans quelques instants, nous assisterons au spectacle, où il sera question de ce couple qui vieillit, avec ses petits maux, la vue ou l’ouïe qui baisse. Ne nous leurrons pas, ces petites douleurs physiques qui s’installent progressivement dans nos vie jusqu’à devenir de réels handicaps sont aussi notre lot à tous

C’est peut être l’occasion pour moi de rappeler  notre engagement en faveur de nos ainés, comme une forme de responsabilité et de solidarité. En effet, si nous devons nous réjouir du « miracle de la longévité » que nous vivons aujourd’hui et de la présence de ces générations qui se côtoient et s’enrichissent, l’allongement de l’espérance de vie s’accompagne également d’une forte croissance des maladies chroniques et dégénératives.

Adresser cet enjeu du vieillissement de la population constitue donc une priorité pour le Conseil d’Etat. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes engagés, il a quelques années déjà, à repenser complètement l’organisation de la prise en charge de nos aînés. A repenser en fait toute notre manière de vivre ensemble, afin de préserver aux personnes qui prennent de l’âge une véritable place dans notre société.

Lire la suite
05 août

Déjeuner avec les compagnons d’Emmaüs

Isabel Rochat chez Emmaüs

Le 5 août, je déjeune avec les compagnons d’Emmaüs. Quelle chaleur, quelle convivialité, un souvenir extraordinaire avec des gens tournés vers les autres. Coïncidence: le 5 août c’est également la date anniversaire de l’Abbé Pierre.

 

01 juin

Commémoration au Port noir

IMG_0862

Cette année, la commémoration de l’arrivée des Suisses au Port noir, le 1er juin 1814, s’est déroulé sous la pluie et la grisaille. Mais cela ne m’empêche pas de garder le sourire.