Portrait

Née à Genève, j’y ai grandi, travaillé et élevé mes trois enfants. Puis l’envie de m’engager au service de la communauté m’a prise. C’était il y a 20 ans. Comme femme, je suis entrée en politique avec mon bagage de mère et mes dix ans d’expérience professionnelle dans le secteur privé.

L’engagement politique ne se décrète pas: il se nourrit de valeurs et de convictions comme d’expériences de vie et de carrière. Mon crédo: défendre les valeurs qui ont menés Genève au succès – la liberté, la responsabilité individuelle, la solidarité et l’ouverture. De valeurs sûres pour construire l’avenir, le regard tourné vers demain, avec des solutions innovantes et adaptées aux nouveaux défis de notre société.

10 ans dans le secteur privé

J’ai eu mon premier emploi à l’âge de 16 ans: j’y ai découvert le goût de l’effort et du travail bien fait, qualités qui font la fierté de notre pays. Ce qui ne m’a pas empêché de poursuivre mes études au Collège Calvin, puis à l’Institut universitaire des hautes études internationales (IUHEI) où j’ai obtenu une licence en relations internationales. Cette formation m’a ouvert la voie du négoce international: j’ai travaillé 10 ans auprès d’entreprises multinationales (André & Cie et Finagrain), notamment au niveau directorial. Cet ancrage dans la vie économique et la compréhension du secteur privé me sont précieux dans la fonction que j’occupe aujourd’hui.

20 ans d’engagement politique

S’engager en politique, c’est être au plus proche des préoccupations de l’ensemble de la population. Notre canton compte 45 communes avec des identités et sensibilités propres. Une réalité que je connais bien puisque j’ai entamé mon parcours politique à Thônex comme conseillère municipale, conseillère administrative, puis Maire de cette commune de 14’000 habitants pour trois mandats.

Le 15 novembre 2009 a marqué un tournant dans ma carrière politique lorsque j’ai été élue au Conseil d’Etat. J’ai hérité alors du département très exposé de la Sécurité, de la Police et de l’Environnement, pour reprendre le 1er juillet 2012 celui de la Solidarité et de l’Emploi. Un parcours riche d’expériences, qui m’a donné la maîtrise des politiques publiques clés pour l’avenir de notre canton : la sécurité, l’environnement, l’emploi et le marché du travail, l’action sociale, les personnes âgées et le handicap.

30 ans de vie de famille…

Une carrière interrompue pour me consacrer à l’éducation de mes trois enfants, âgés aujourd’hui de 18, 23 et 24 ans et m’engager aux côtés de mon mari chirurgien dans le cadre de ses missions humanitaires en Afrique. Ma réalité est celle de nombreuses femmes: faire cohabiter vie de famille et vie professionnelle. J’essaie chaque jour de transformer cette réalité en opportunité : comprendre les différents mondes qui se côtoient à Genève. La réalité de nos jeunes qui se cherchent un avenir, celle de nos aînés qui se cherchent un toit, celle de cette Genève humaine, qui se préoccupe du sort du plus faible. Une formidable chance: celle d’être au plus proche des préoccupations de l’ensemble des générations et des sensibilités de notre canton.